Installation et pose de tableau électrique

Le tableau électrique est le cœur de l’installation d’une habitation, locaux, bureaux…
Il est connu aussi sous le nom de tableau modulaire, de protection, de répartition ou coffret.

Pour la pose de votre tableau des règles sont à respecter rigoureusement selon la norme NF C 15-100.

Afin de bénéficier d’une installation dans les règles de l’art, son positionnement se fait sur un mur dans un espace accessible à l’intérieur du foyer, de préférence dans une gaine technique du logement (GTL) si existante, établie près de l’entrée principale ou de service ou encore dans une dépendance annexe comme le garage.
ELECTROLYS - Electricien sur Lille et sa métropole : Tableau électrique, installation en neuf ou rénovation de votre électricité

Installation de modules dans le tableau électrique

ELECTROLYS - Electricien sur Lille et sa métropole : Tableau électrique, installation en neuf ou rénovation de votre électricité
Il a pour rôle de rassembler les différents modules de protection et contient généralement chez le particulier jusqu’à 52 modules placés sur des supports métalliques réparties en rangées de rails.

C’est sur ces derniers rails que sont clipsés les divers dispositifs de répartition et de protection.

Ce système facilite le déplacement des disjoncteurs et interrupteurs d’une rangée afin de permettre d’ajouter de nouveaux équipements.

Il a pour but de réunir tous les circuits électriques de l’habitation au même endroit, il s’agit des circuits simples, circuits spécialisés et circuits domotiques qu’il faut donc protéger des surtensions, des courts-circuits qui peuvent-être à l’origine d’incendies électriques.
De ce fait le courant fort est transmis vers tous les équipements du foyer (luminaires, prises de courants, appareils, chauffages…) et il permet de les sectionner indépendamment si besoin.  

De plus lorsqu’il est conforme à la norme et sécurisé, il protège les occupants de tous risques d’électrocution. Le tableau comprend un bornier de raccordement jaune / vert qui centralise tous les circuits de mise à la terre de votre installation.

L’interrupteur différentiel est une des pièces maîtresses et obligatoires du tableau électrique, il a comme fonction la protection des personnes en détectant les fuites de courant causées par des défauts d’isolement. Son seuil de déclanchement est fixé au maximum à 30 mA, ce qui équivaut à une faible intensité sans danger pour l’être humain. Il est placé sur le rail en début de rangée pour qu’il puisse prévenir de tout risque d’électrocution en coupant spontanément l’alimentation électrique des disjoncteurs disposés sur sa rangée, il se choisit en fonction de l’intensité nominale de l’installation, en 30 mA 40A et/ou 63A de type A ou AC.